Indice d’abondance truite juvéniles: VIGITRUITE®

L’objectif est de proposer un outil permettant d’estimer,

sur une station, le niveau d’abondance en juvéniles de truite. On s’intéresse particulièrement aux juvéniles de l’année (0+) et les juvéniles d’un an (1+), dont l’abondance traduit respectivement le remplacement des générations au sein de la population (ou recrutement) et la survie lors du premier hiver.
L’échantillonnage doit être représentatif de toute la gamme des conditions d’habitat de la station, et doit être réalisé sans a priori sur les préférences d’habitat. Il s’agit ici d’éviter la subjectivité de l’échantillonnage liée à l’opérateur et les biais subséquents. Cette condition répond à un objectif de standardisation de l’indice, en vue de faciliter sa mise en oeuvre d’un cours d’eau à l’autre et la comparaison de résultats provenant de divers opérateurs.
Les pêches durant les mois suivant l’émergence et à l’étiage (températures plus fortes) sont déconseillées. L’indice d’abondance peut être réalisé à l’automne (septembre et octobre), ce qui permet d’inventorier les juvéniles de l’année (0+) et les juvéniles d’un an (1+).
Cette méthode a fait l’objet de tests in situ visant à évaluer la pertinence des résultats. Les résultats détaillés de ces tests peuvent être consultés dans le document de référence (Roussel et collaborateurs, 2004). La méthode est applicable sur des cours d’eau de largeur inférieure à 10 m et de profondeur maximale inférieure à 80 cm.

Dans le cadre de ses travaux de recherche, l’Unité Mixte de Recherche (UMR) 985 a mis au point et validé une méthode pour estimer l’abondance des juvéniles de truite en cours d’eau. Ce travail a été réalisé dans le cadre de la convention d’étude INRA-DIREN n°B3940. Cette méthode est constituée d’un modèle mathématique ayant fait l’objet d’une publication scientifique, ainsi que d’un SAVOIR-FAIRE permettant de renseigner les inconnues du modèle mathématique en vue de quantifier l’effectif de juvénile de truite sur une station.

L’INRA a déposé une marque commerciale Vigitruite® désignant le mode opératoire à mettre en œuvre afin de réaliser la mesure de l’effectif de juvénile de truite sur un cours d’eau.

Par arrêté du 14 mars 2000, l’INRA a été autorisé à constituer une filiale de valorisation sous forme de société anonyme, dénommée Agronomie Transfert et Innovation (ATI).

L’assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires d’ATI, réunie le 30 juin 2003, a délibéré le changement de dénomination de raison sociale d’Agronomie Transfert et Innovation en INRA TRANSFERT (filiale 100% INRA). INRA TRANSFERT est notamment chargée de valoriser les brevets et les savoir-faire de l’INRA, et à ce titre, de négocier, signer et gérer les contrats de licence y afférant.

EMAED  bénéficie du SAVOIR-FAIRE et de la MARQUE de l’INRA en vue de l’exploiter.

La concession d’une licence d’exploitation du SAVOIR-FAIRE est nécessaire à l’estimation de l’abondance de juvénile de truite sur une station.

Le transfert du SAVOIR-FAIRE à EMAED réalisé comme suit :

EMAED a suivi la formation délivrée par l’INRA.

Cette formation inclut :

  • Une formation théorique par un personnel qualifié de l’INRA du SAVOIR-FAIRE
  • Un accompagnement pratique par un personnel qualifié de l’INRA

 

Bureau d'étude en milieu aquatique eau douce, pêche électrique, diagnostic écologiques, continuité, franchissabilité, inventaire, faune, flore, piscicole